Rechercher
  • Annabelle Monnier

HARCÈLEMENT SCOLAIRE


Le harcèlement dont peut être victime un écolier peut prendre différentes formes : il peut s'agir de violences physiques (coups, blessures), psychologiques (moqueries, menaces, gestes et mots blessants, etc.), ou encore sexuelles. Généralement, un ou plusieurs élèves - parfois même des adultes ou professeurs - exercent ces violences sur un autre élève qui ne peut se défendre.

L’intimidation peut menacer la sécurité physique et émotionnelle des élèves à l’école et peut avoir une incidence négative sur leur capacité d’apprendre. La meilleure façon de lutter contre l’intimidation est de l’arrêter avant qu’elle ne commence.


Harcèlement scolaire : quels sont les signes ?

1 - L'enfant ne veut plus aller à l'école

2 - L'enfant est marqué de bleus, son matériel détérioré

3 - L'enfant est épuisé et présente des troubles

Sa peur de se rendre en classe et d'affronter de nouveau ces élèves qui le maltraitent peut se transformer par des angoisses, des maux de ventre, des pleurs, des énurésies ou des nausées

4 - L'enfant est isolé

5 - L'enfant est en échec scolaire



Effets de l’intimidation


L’intimidation pendant les années scolaires peut avoir des effets durables. Les élèves qui sont victimes d’intimidation peuvent avoir de mauvais résultats scolaires à mesure que leur intérêt et leur participation à l’école diminuent, et des blessures inexpliquées et un comportement autodestructeur peuvent survenir.


Les effets émotionnels comprennent les luttes contre la faible estime de soi, l’insomnie, la dépression et les pensées et actions suicidaires. De plus, les élèves qui sont victimes d’intimidation sont deux fois plus susceptibles de souffrir de problèmes de santé, comme des problèmes d’estomac ou des maux de tête.


L’intimidation n’a pas seulement un impact sur les élèves, mais aussi sur leur famille et leurs camarades de classe. Se sentant impuissants et confus, les parents et les autres membres de la famille des cibles d’intimidation peuvent éprouver de la dépression, de l’anxiété et des maladies liées au stress. Certains parents deviennent surprotecteurs envers leurs enfants s’ils estiment qu’ils ont « échoué » à les protéger. Les amis et les camarades de classe de l’élève victime d’intimidation peuvent se sentir impuissants à aider, coupables de ne pas avoir défendu la cible et craignant de devenir la prochaine cible.



Il est important de permettre aux enfants de retrouver leur estime de soi en les valorisant !


Maëlle - L'Effet de Masse (Paroles/Lyrics) - YouTube


15 vues0 commentaire